Entrepreneur : vous faut-il forcément des fonds pour vous lancer ?

Entrepreneur : vous faut-il forcément des fonds pour vous lancer ?

L'entrepreneuriat requiert principalement des bases techniques et des bases financières. Par ordre chronologique, il semble logique de concevoir d'abord les documents de projet incluant tous les détails de mise en œuvre avant de passer à la constitution de fonds de financement. Effectivement, ce sont les coûts de conduite des activités qui définissent le montant du fonds requis dont la constitution peut se faire de différentes manières.

Appel à partenariat

Les fonds constituent parfois un blocage pour la mise en œuvre d'un projet. Effectivement, vous pourriez ne pas disposer de fonds suffisant. C'est dans ce sens que le recours à des collaborateurs est conseillé. De ce fait, les collaborateurs prendront en charge la mise en œuvre des lignes d'activités qu'ils jugeront être dans leur compétence respective.

Néanmoins, un document technique bien précis est requis avant l'appel à collaborateurs. De prime abord, il est utile de définir les activités que vous allez assurer pour que les collaborateurs puissent définir les leurs. De cette manière, le financement ne se fera pas par l'apport en numéraire qui demanderait encore une gestion financière délicate. Chaque partenariat assure tout simplement la réalisation des tâches dont il serait en charge selon le délai requis.

Projets opportuns pour le développement de partenariat technique

Tous les projets peuvent être financés par l'appel à collaborateurs sans apport financier. Il convient tout simplement de savoir bien détailler les tâches requises. Le projet le plus propice semble être le e-commerce. De ce fait, les tâches seront réparties entre le développeur d'application sur la plateforme de vente, le gestionnaire du site, le fournisseur de produits et le livreur.

Dans un autre contexte, les apports des collaborateurs peuvent être constitués par la fourniture de locaux pour la conduite des activités, la fourniture de connexion internet mais aussi par la fourniture des équipements immobiliers ou petites fournitures. Pour pouvoir conduire cette forme de collaboration, il vous faudrait d'abord cibler les activités à financer et procéder par la suite, à la présentation du projet aux partenaires cibles.

Modalités de répartition des bénéfices

L'objectif de tout investisseur est la recherche de bénéfice. Il convient de ce fait de définir la répartition des gains même si les apports n'eurent pas été en numéraire. Comme dans toute société, la part de chacun est définie par le pourcentage de son apport. L'apport est ainsi défini par la valeur monétaire de l'activité préalablement définie dans le document technique de base.

Par ailleurs, il convient de bien définir le délai et la durée de la conduite des activités pour assurer une équitabilité de la répartition des parts dans la société. Effectivement, un apport ponctuel à l'exemple de la conception d'une plateforme numérique n'aurait pas la même valeur que la fourniture de produits destinés à la vente qui se veut plus pérenne.

En résumé, le financement du ;projet peut se faire sans apport en numéraire. Néanmoins, toutes les activités doivent faire l'objet d'une évaluation de prix. Les parts de chacun stipulées dans le pacte des associées se baseront sur cette évaluation financière. Néanmoins, le timing de la fourniture des apports doit être bien précis pour assurer la bonne marche des activités.

Autres Sujets